Open Nav

Les Apsyades : une histoire

Rattachée au territoire de la Loire-Atlantique, l’association trouve ses racines dans l’action de l’Office Central des Œuvres d’Hygiène Sociale et de Préservation Antituberculeuse de la Loire-Inférieure créé en 1917 et reconnue d’utilité publique par un Décret en date du 12 août 1919.

L'association 1

« … tandis que ces groupements ne comprennent que des œuvres antituberculeuses, proprement dites, nous avons pensé que nous ne devions pas nous renfermer dans un cadre aussi étroit, et qu’il y aurait grand avantage à l’élargir. C’est-à-dire qu’au lieu de nous borner à grouper les seules œuvres qui s’occupent exclusivement de la Tuberculose, nous avons résolu d’y adjoindre toutes les œuvres, les collectivités, et même les personnalités dont les efforts et les travaux contribuent de manière plus ou moins indirecte à la prophylaxie de la Tuberculose. »

extrait du PV de l’Assemblée Générale constitutive du 28 juin 1917.

Ainsi, depuis plus d’un siècle, l’association agit au quotidien pour le mieux-être des patients dont elle suit le parcours et s’attache à répondre, par une écoute permanente des mutations de la société, aux besoins de santé publique.
La tuberculose étant devenue une pathologie très rare, l’association s’est transformée pour être une « Association pour le soin, l’écoute et la recherche en PSYchiatrie et ADdictologiES ». Elle a ainsi ouvert ses domaines d’intervention à l’addictologie et la psychiatrie. Les deux départements dédiés sont pilotés et animés par des équipes de coordination.

L’Association propose des modalités de prise en charge modulées et répondant aux différentes étapes du parcours du patients, en hospitalisation complète ou partielle, en consultation ambulatoire, en appartements thérapeutiques, avec des lieux d’écoute et de thérapies familiales. Parallèlement à ces actions d’accompagnement des patients, elle développe des activités transversales telles que :

  • des actions de prévention,
  • des réponses contributives aux différents projets nationaux, régionaux, départementaux et territoriaux en matière de santé publique,
  • des formations internes de ses propres professionnels,
  • des formations délivrées à des tiers,
  • des participations à des travaux de recherche.

Et, pour donner toute leur efficacité aux actions entreprises, elle tisse d’étroits partenariats avec l’ensemble des acteurs et parties prenantes intervenant dans ses champs d’activités. Elle également développe des passerelles de fonctionnement internes et externes entre l’addictologie et la psychiatrie afin d’apporter une réponse globale aux personnes accompagnées.

Conseil d’Administration des Apsyades

  • Membres du Bureau du Conseil d’Administration

Dr Danielle LE GUEN, Présidente
M. Jean-Louis VERBE, Vice-Président
M. Jean-Claude TEXIER, Trésorier
M. Philippe OGER, Trésorier Adjoint
Dr Louis-Michel RELIQUET, Secrétaire
Mme Marie-Paule JUGE, Secrétaire Ajointe

  • Membres référents (& délibératifs)

Mme Marie-Paule JUGE, Référente CDU,
Dr Louis-Michel RELIQUET, Référent Partenariat
M. Jean-Louis VERBE, Référent Qualité

  • Membres délibératifs

M. Paul CHAMPS
Mme Josette GHALIMI
M. Jacques GOURDET
Mme LAMBERT-LAURENT Corinne
M. André LOUISY
M. Gwendal MARINGUE
M. Dominique MENARD

Comité de Direction des Apsyades

  • Pour le Siège Social :

M. Jérôme POLLET, Directeur Général
Mme Christine VIOT, Directrice Adjointe

  • Pour le département Addictologie : 

Dr Lucie GAILLEDRAT, Médecin Chef de service – CSAPA et Autrement Dit
M. Thierry JOLY, Responsable d’établissement – CSAPA et Autrement Dit
Dr François Néri VANDERMERSCH, Médecin Chef de service – SSRA La Baronnais
Mme Nadine RAMPON, Responsable d’établissement – SSRA La Baronnais

  • Pour le département Psychiatrie :

Dr Isabelle de VITTON – Médecin Chef de service – CMPEA
Mme Patricia DESPRES, Responsable d’établissement – CMPEA
Dr Laetitia RONTET, Médecin Chef de service – CPP La Chicotière
M. Laurent ARBOGAST, Responsable d’établissement – CPP La Chicotière